AccueilPRESENTATION › Charles de Gonzague

   Depuis le 1er septembre 2018, le lycée professionnel porte le nom de Charles de GONZAGUE en honneur au fondateur de la ville de Charleville.
                  
                                             
En 1589, Charles de Gonzague a neuf ans. Le roi Henri III lui attribue le gouvernement de Champagne. C’est-à-dire qu’il a en charge l’administration de cette énorme province frontalière. Bien évidemment, Charles est trop jeune et le gouverneur effectif en est son père Louis de Gonzague jusqu’à ce qu’il décède en 1595.
En 1593, c’est une première ambassade à Rome auprès du pape Clément VIII. Charles accompagne son père pour négocier l’absolution d’Henri IV après sa dernière conversion.
En 1595, sa légende de guerrier débute avec sa participation au siège de Cambrai. À quinze ans, il aurait pris la tête de 450 cavaliers pour secourir Jean de Montluc de Balagny face aux espagnols.
 
En 1602, le guerrier-aventurier échappe de peu à la mort après une blessure au poumon lors de l’attaque de la forteresse de Buda en Hongrie.
De 1603 à 1608, Charles de Gonzague devient bâtisseur et bénéficie du soutien d’Henri IV et de l’aide technique de l’architecte Clément Métezeau pour initier le projet de construction de sa ville neuve dans la principauté d’Arches.
Le 23 avril 1608, le lieu appelé auparavant Arches doit être appelé Charleville.

 
À la fin de sa vie, Charles de Gonzague est à Mantoue.
Charleville est construite et peut prospérer mais il a perdu son épouse, ses trois fils et ses projets de grandeur.
Il se réfugie dans la religion et se retire dans un ermitage à Marmirolo.
Il y meurt le 22 septembre 1637.

Source : Stéphane Jeunehomme
 

CAP